Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 12:06
 

C'est ce qu'affirme l'étude World Watch Report 2008 réalisée par la société genevoise IC Agency.

Pour la quatrième année consécutive, IC Agency a collecté 30 millions de requêtes d'internautes saisies sur les moteurs de recherche de cinq grands marchés d'exportation de la Suisse: la France, l'Angleterre, l'Allemagne, l'Italie et les Etats-Unis. Ces demandes sont ensuite analysées et interprétées comme des intentions d'achat.

La principale surprise qui ressort des observations d'IC Agency est que le nombre de requêtes pour des montres de contrefaçon s'affiche en très fort recul, de -52% aux Etats-Unis, -42% en France et -15% en Allemagne. Seule l'Italie continue de présenter une hausse, de 20%.


En guise d'interprétation, les auteurs du rapport évoquent plusieurs pistes. La première voudrait que le consommateur soit plus vigilant, et que les efforts de sensibilisation menés par les marques comme les coups de filet des douanes aient contribué à réduire l'attractivité de la contrebande. Deuxième analyse possible: les marchés seraient devenus plus matures avec l'arrivée sur Internet d'un nombre toujours plus important de consommateurs qui ne sont pas intéressés par l'achat de contrefaçons.


Au chapitre des marques dont le nom apparaît le plus souvent dans les moteurs de recherche, Rolex reste très largement en tête. Dans le cas extrême des Etats-Unis, une requête sur deux concerne la marque. L'écart se réduit pourtant avec Omega. Dans le classement des modèles les plus recherchés sur le Net, les deux marques s'arrogent les cinq premières places. Avec un changement toutefois, puisque les modèles Daytona et Datejust de Rolex se font souffler le haut du podium, pour la première fois, par la Seamaster d'Omega.

 


Repost 0
Published by Perrault - de Crémiers - dans Actualité
commenter cet article
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 14:10



Cette vidéo fut diffusée sur France 24 en mai 2007.

Elle fait état de supermarchés vendant des contrefaçons de vêtements de marque. Cependant, ils ne se trouvent ni en Afrique, ni en Asie, mais en Europe, en République Tchèque, à 100 mètres à peine de la frontière allemande.
Repost 0
Published by Perrault - de Crémiers - dans Reportage
commenter cet article
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 21:59
Selon un communiqué de presse de l’industrie horlogère suisse (FHS),  daté du 8 février 2008, sous l'égide du ministère public fédéral mexicain, les autorités de Mexico ont saisi plus de 90 000 montres de contrefaçons. Selon la FHS, cette saisie - qui est la saisie de fausses montres la plus importante jamais réalisée en Amérique centrale -  a les caractéristiques suivantes :

Elle a été ordonnée par la justice


La police, appuyée par les collaborateurs de l'agence fédérale d'investigation et des spécialistes du ministère
public, ont pris d'assaut les entrepôts suspects du quartier de Tepito de Mexico

Plus de 90 000 contrefaçons de dix marques différentes ont été saisies et mises sous séquestre


Le raid a été lancé au milieu de la nuit car « dans le quartier concerné les commerçants n'hésitent pas à
affronter directement les forces de l'ordre »

Plus de 300 hommes avaient été mobilisés


Deux individus ont été arrêtés


Dans les entrepôts où ont été saisies les montres, la police a également également découvert des « armes de gros
calibres », de la drogue et  un atelier de reproduction de CD piratés.

Repost 0
Published by Perrault - de Crémiers - dans Actualité
commenter cet article
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 21:41
L’Agencia Tributaria espagnole, administration en charge essentiellement de l’application du système fiscal de l’Etat espagnol et des douanes (désignée dans la suite de cet article sous le nom de « douanes espagnoles ») a annoncé le 13 mars 2008 avoir saisi, lors d’une opération conjointe avec la Garde civile espagnole plus de 230.000 articles contrefaisants dans une opération qui a commencé le 15 février 2008 quand l' « Unité d'Analyse de Risques » des douanes d'Algésiras (Andalousie) a détecté une « incohérence » relative à six containers de 40 pieds chargés dans le port chinois d'Yantian, à destination du Maroc. Rappelons que les containers de 40 pieds sont plus connus sous le nom de containers 12 mètres : ils ont un volume de 67 m3, et un poids maximum de 26,5 tonnes, le volume intérieur et la charge utile variant en fonction du type de conteneur et des aménagements intérieurs.

Les douanes espagnoles estiment la valeur de la marchandise saisie à plus de 100 millions d'euros. L'opération s'est terminée le 7 mars 2008.


Une inspection de trois premiers containers a permis de découvrir une grande quantité de produits de différentes marques déposées, produits qui se sont avérés être des contrefaçons. Par la suite, dans les trois autres containers, la marchandise déclarée comme circuits intégrés électroniques, coton et chaussures a été identifiée comme étant également contrefaisante.

Suite à ces constats, le Tribunal d'Algésiras (« Juzgado de Guardia de Algeciras ») a ouvert une procédure sur ces faits. Les titulaires des droits de propriété industrielle, conformément à la réglementation communautaire, ont été contactés pour certifier la contrefaçon de leurs produits.
 

Le communiqué de presse des douanes espagnoles précise que les contrefaçons affectent à 45 marques. Les types d'articles contrefaits sont les suivants.



                   

Type d'article

Nombre de d’articles

Marque

Chaussons

87.245

Adidas, Asics, Reekok, Guess, Puma, Nike, Convers, D.G., Levis.

Portefeuilles

4.300

Lacoste, Guess, Versace, Gucci, Chanel, Tous.

Bourses

5.240

Chloé, Guess, Versace, Louis Vuitton, Gucci, Chanel, Prada, Tous.

Porte monnaie

5.250

Guess, Versace, Louis Vuitton, Chanel, Tous.

Casquette

12.250

Converse.

Cravates

9.000

Navigare.

Ceintures

13.100

Daniel Smith.

Caleçon

9.400

Calvin Klein, Polo, Louis Vuitton, Versace.

Pantalon

7.770

Boss, Polo, Versace.

Vestons

4.845

Daniel Smith, Delberto, Quick Silver, Boccodo, Paul & Shark.

Montres

55.500

Chanel, Rado, Tissot, Armani.

Vestes

1.520

Daniel Smith.

Costumes

1.265

Delberto, Versace.

Tee-shirts

7.440 + 500

Marlboro, Gulso Shark, G-Star, Nike.

Pull-over

750

Armani, Paul Shark.

survêtement

1.975

Nike, Adidas.

blouson

 

G-Star.

 

Repost 0
Published by Perrault - de Crémiers
commenter cet article
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 21:30

Ce blog a été réalisé par Alix de Crémiers et Robin Perrault, deux élèves de l'ESSCA, dans le cadre des cours d'informatique. Il constitue notre 3ème PAO. Pour rester dans la continuité des deux précédents, nous avons gardé le thème de la contrefaçon des produits de luxe ainsi que son impact.


Ce sujet nous intéresse particulièrement en raison de l'évolution sans précédent de la contrefaçon. Le manque à gagner pour les entreprises est conséquent, tout comme l'impact sur la conjoncture économique et le marché du travail.

Nous avons axé nos recherches sur le marché du luxe, car c'est l'un des domaines les plus touché par ce fléau et qu'il représente un secteur moteur de l'économie française. A cela nous ajouterons que certaines marques véhiculent à l'étranger la culture et le prestige français.

 

Profitant indûment du prestige des grandes marques, la contrefaçon porte atteinte à leur tradition, leur identité et leur image. La lutte contre la contrefaçon est organisée au niveau de chacune des marques. Leurs efforts sont coordonnés par les groupes, notamment en ce qui concerne les relations avec les autorités des différents pays ou les actions directement menées contre les contrefacteurs. 

 

 

Au cours des trois dernières années, des actions d'envergure ont, entre autres, été menées en Chine, en Corée, en Thaïlande et en Italie. En France, des opérations de police et de gendarmerie ont permis l'arrestation de vendeurs ambulants de produits contrefaits, et des saisies de produits entre les mains des consommateurs, ont eu pour effet de sensibiliser le public au fait qu'acheter une contrefaçon constitue aussi un délit.


En espérant que le contenu de ce blog vous permettra d'ouvrir les yeux sur le phénomène de la contrefaçon.

Nous vous souhaitons une bonne lecture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Perrault - de Crémiers - dans Divers
commenter cet article

Présentation

  • : La contrefaçon des produits de luxe
  • La contrefaçon des produits de luxe
  • : Les deux éléments constitutifs d’un produit de luxe sont l’excellence et la rareté. La valeur ajoutée du produit provient essentiellement de la valeur sociale qui lui est associée et non de particularités techniques beaucoup plus difficiles à reproduire qu’une simple étiquette ou un logo. Une grande partie des objets de luxe sont faciles à reproduire. La contrefaçon est un phénomène en plein essor. Quelles en sont les conséquences et comment l'arrêter?
  • Contact

Archives

Catégories